Menu

Exclusif : Découvrez le sulfureux ami français de Jeffrey Epstein Gratuit

Le 23 août 2019

Nous avons retrouvé l'une des très rares vidéos de Jean-Luc Brunel.

Tous les médias américains sont à la recherche de cet homme. Jean-Luc Brunel, un Français de 74 ans, pourrait avoir joué un rôle majeur dans l’affaire Epstein. Introuvable depuis plusieurs semaines, cet ancien agent de mannequins a été accusé par Virginia Roberts Giuffre (l’une des victimes présumées du terrifiant financier new-yorkais) d’avoir "livré" à ce dernier "des dizaines de jeunes filles". Jeffrey Epstein a depuis lors été arrêté aux Etats-Unis au chef de "trafic sexuel de mineurs". Avant d’être retrouvé pendu dans sa cellule le 10 août dernier.

Nous avons mis la main sur l’une des seules interviews vidéo de Jean-Luc Brunel. Ces images sont extraites d’un numéro spécial de l’émission Paris Dernière sur Paris Première, tourné à Moscou en 2008. Les confidences de Brunel sur son métier de "talent scout" (chercheur de talents) en Russie sont troublantes. "C’est vrai que les enfants sont grands et sveltes, s'enthousiasme-t-il." Puis, au sujet du charme slave, il lance: "Quand la fille est intelligente, elle te regarde, elle a une sorte d’attirance, elle attire la caméra et l’œil du photographe. Elles se transforment. Elles sont comme des chats." Et d’évoquer sa dernière recrue, débusquée en Lettonie: "Elle vient juste d’avoir dix-huit ans. Ca fait trois ans et demi que je la connais. J’ai attendu qu’elle ait terminé l’école pour l’emmener aux Etats-Unis." On voit que l'homme avait un commerce fréquent avec de très jeunes adolecentes...

Les soupçons contre Jean-Luc Brunel ne sont pas récents. Dès 1988, dans l’émission américaine 60 Minutes (CBS), une top model accusait le fondateur de l’agence Karin Models de l’avoir droguée et violée.  Depuis la mort de Jeffrey Epstein, des accusations similaires ont également été formulées dans la presse par trois autres mannequins. Rappelons toutefois qu’en 2015, lorsque le nom de Jean-Luc Brunel avait été cité dans la déposition de Virginia Roberts Giuffre, celui-ci avait tout nié en bloc, dénonçant de "fausses histoires".

Le Département américain de la justice a promis que tous les suspects de l’affaire Epstein seraient poursuivis. Et à Paris, au surlendemain de la disparition de Jeffrey Epstein, les ministres Marlène Schiappa et Adrien Taquet ont réclamé (en toute ignorance de la séparation des pouvoirs) l’ouverture d’une enquête en France, soulignant dans leur communiqué commun que "l’enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France". Le parquet de Paris vient du reste ce jour d'ouvrir une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur mineurs. Bref, tout porte à croire que ce terrible dossier est loin d'être clos. Nous ne manquerons pas de suivre cette affaire et de faire sur RNR.TV de nouvelles révélations.

0 commentaireCommenter

Vous aimerez aussi :

Des Racines et Diesel

Chroniques

L'Esprit de l'Escalier