Menu

Le jour venu, un procès à la Cour de justice de la République sera la moindre des choses

Le 21 mars 2020

Maître Régis de Castelnau examine les suites judiciaires qui pourraient être envisagées suite aux troublantes déclarations d'Agnès Buzyn au sujet de l'épidémie de Coronavirus. 

0 commentaireCommenter