Menu

"Jésus est pédé", la nouvelle séquence pleine d'esprit et de courage payée par nos impôts

Le 16 janvier 2020

Vendredi dernier, un humoriste de France Inter a trouvé courageux et subtil de chanter "Jésus est pédé" à l'antenne. Régis de Castelnau analyse ce beau moment financé par la redevance audiovisuelle.

Thèmes abordés

France InterHumourReligionsChristianismeService public
0 commentaireCommenter